Charte de guilde

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #505
    Eddy
    Maître des clés

    Charte de Guilde

    La Chambre des Guildes est responsable de toutes les guildes inscrites dans son registre. Elle dépasse l’allégeance des royaumes de Nyrheim et en échange du respect absolu de la Charte de Guilde, et confère de nombreux avantages matériels et humains à ses guildes membres.
    Toute guilde inscrite à la Chambre des Guildes doit impérativement joindre à son Registre une copie de la Charte de Guilde signée par chacun de ses membres et ses fondateurs.

    Toute guilde contrevenante à une seule de ces règles est convoquée à la Chambre en la personne du Maître de Guilde pour un procès afin de lui permettre de se défendre des accusations à son encontre au risque de voir sa guilde révoquée et inscrite au Registre des Guildes Noires, recherchées activement par la Chambre des Guildes et les forces locales.

    Article I : La diversité

    La guilde mentionnée accepte d’être ouverte à tous ceux qui souhaitent la rejoindre pour peu qu’ils prêtent allégeance au Maître de Guilde et à la cause de l’organisation. Aucun racisme ni discrimination de quelque autre forme ne saurait être tolérée.

    Article II : Traité de non-agression

    Toutes les guildes inscrites à la Chambre des Guildes se doivent le respect le plus total et ne peuvent jamais se permettre d’entrer en conflit ouvert entre elles, quand bien même leurs objectifs divergent. Cependant, la Chambre des Guildes peut proposer plusieurs solutions de médiations et de règlement de conflits de manière officielle pour départager légalement deux guildes, comme le Mak’Gora entre les Maîtres ou représentés par des Champions.

    Article III : Respect Hiérarchique

    A la création de toute guilde, au moins trois postes doivent être représentés en son sein : Maître de Guilde, Trésorier et Secrétaire. Les dénominations de ces postes peuvent toutefois être modifiées, tant que les fonctions sont respectées. La guilde est libre d’ajouter les postes de son choix, mais elle doit toujours être capable d’assurer de faire respecter les droits et la hiérarchie qu’elle met en place.

    Article IV : Conflits internes

    Dans le cas extrême d’un membre au comportement jugé inadapté par ses pairs, seule la Chambre des Guildes a le pouvoir d’exclusion d’un membre. L’accusé sera convoqué à la Chambre des Guildes pour répondre de ses actes, dont la sanction sera jugée par cette-dernière.

    Signatures :

    • Ce sujet a été modifié le il y a 4 années et 7 mois par Eddy.
Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.